×

Table des matières

Partie 1 - Du pain sur la planche
1.1. Pouvoir d’achat – l’effritement continue 1.2. Les salariés belges ne coûtent pas trop chers 1.3. Productivité et salaires : les travailleurs ne reçoivent pas la part à laquelle ils ont droit 1.4. Evolution des revenus des employés par rapport aux PDG en 2017 1.5. Taxes sur les entreprises : absolument pas trop élevées 1.6. Les entreprises belges alimentées par les subsides 1.7. L’écart salarial : très ancien
Partie 2 – Le travail n’est pas une marchandise
2.1. Performance économique de la Belgique par rapport à la zone euros 2.2. Croissance du taux d’emploi 2.3. Chômage et pauvreté : le chômage "diminue"
Partie 3 - Faire face à l’insécurité de la flexibilisation et la digitalisation naissante
3.1. Emploi à temps partiel et contrat temporaire 3.2. Flexijobs 3.3. Maladie et réinsertion 3.4. La fracture numérique
Partie 4 – Élargir et approfondir l’accès à la sécurité sociale
4.1. Allocations sociales minimales par rapport au seuil de pauvreté 4.2. Nos pensions: coût moyen de la maison de retraite par rapport à la pension
Partie 5 – Une transition juste comme garantie pour un avenir durable
5.1. Investir dans la mobilité durable 5.2. Pauvreté énergétique en Belgique

Faire face à l’insécurité de la flexibilisation et la digitalisation naissante
la fracture numérique

3.4 la fracture numérique

Non. En Belgique, la fracture numérique - bien que celle-ci se soit réduite ces dernières années - touche encore environ 15% de la population totale, avec des différences selon les tranches d’âges. A titre d’exemple, chez les 65 – 74 ans, la fracture numérique s’élève à plus de 40%.La fracture numérique concerne les citoyens qui n’ont pas accès aux Technologies de l’Information et de la Communication, dont internet, pour de multiples raisons:

Source: OCDE, 2018

© 2018 FGTB fédérale
Sitemap
Disclaimer